Expositions

Fondation Albert Gleizes → Juliette Roche → Expositions

agrandir

 | fermer

Juliette Roche a très peu exposé de son vivant. Hormis quelques envois au salon des Indépendants entre 1906 et 1913 (sous le pseudonyme Herco), les deux plus importantes expositions de son œuvre ont eu lieu à Paris à la galerie Bernheim-Jeune en 1914, puis bien plus tard dans une galerie de Montpellier en 1962.
Depuis la fin du siècle dernier, à la faveur notamment du mouvement de redécouverte des artistes-femmes qui ont participé à l'histoire des avant-gardes du début du 20e siècle, l'œuvre de Juliette Roche refait peu à peu surface. Le projet d'une rétrospective organisée par plusieurs musées de France se monte actuellement..
Depuis la mort de l'artiste en 1982, ses oeuvres n'ont en effet été montrées que très ponctuellement dans des expositions importantes, il est vrai. Deux peintures ont ainsi été présentées dans l’exposition Making Mischief : Dada Invades New York au Whitney Museum of American Art de New York en 1996-1997. Au Grand Palais à Paris et au musée Picasso de Barcelone en 2001-2002, l'exposition Paris-Barcelone exposait une nature morte de 1916, tandis qu'une autre nature morte (Le Hachoir de 1915) figurait dans l'exposition Dada au Centre Georges Pompidou en 2005-2006.

Juliette Roche (avec Janine Aghion et Madeleine Bunoust), Paris, galerie Bernheim-Jeune, 2-7 mars 1914

Juliette Roche, Montpellier, galerie Miroir, 15-28 décembre 1962