Sa vie, son œuvre

Périodes

Juliette Roche (1884-1982)

Fondation Albert Gleizes → Juliette Roche → Sa vie, son œuvre

agrandir

 | fermer

Modèle à l'atelier, 1911
Huile sur toile
60 x 73,3 cm
Paris, Fondation Albert Gleizes

Juliette Roche (1884-1982)

Au moment de son mariage avec Albert Gleizes en 1915, Juliette Roche est déjà <em>Modèle à l'atelier</em>, 1911<br />
Huile sur toile<br />
60 x 73,3 cm<br />
Paris, Fondation Albert Gleizesun peintre repéré sur la scène artistique parisienne : disciple de Maurice Denis et <em>Serrières</em>, 1911<br />
Huile sur toile<br />
31 x 90 cm<br />
Paris, Fondation Albert Gleizesde Paul Sérusier, elle vient d’exposer à la prestigieuse galerie parisienne Bernheim-Jeune des paysages, <em>Masques</em>, vers 1912<br />
Huile sur bois<br />
22,9 x 30,5 cm<br />
Paris, Fondation Albert Gleizesdes portraits et des scènes de genre très personnels.

Après son mariage <em>Nature morte au hachoir</em>, 1915<br />
Huile et papier collé sur toile<br />
53 x 43,5 cm<br />
Paris, Fondation Albert Gleizeset la démobilisation de son mari, Juliette Roche l’accompagne à New York et à <em>Nature morte au porron</em>, 1916<br />
Huile sur toile<br />
116 x 82 cm<br />
Paris, Fondation Albert GleizesBarcelone. La métropole américaine lui fournit de nouveaux sujets comme les vitrines illuminées de <em>Sur les Ramblas</em>, Barcelone, 1916<br />
Huile sur carton<br />
67,5 x 51,7 cm<br />
Paris, Fondation Albert GleizesBrooklyn ou les danseurs de night-club. A Barcelone, elle peint des natures mortes ou <em>American picnic</em>, 1917<br />
Huile sur toile<br />
217 x 374,5 cm<br />
Paris, Fondation Albert Gleizesdes badauds arpentant les ramblas. Elle ne tarde pas à participer à l’aventure dada <em>Portrait de l'artiste à l'estampe japonaise</em>, 1917<br />
Huile sur toile<br />
Dimensions inconnues<br />
Non localisépar des poèmes et une importante peinture influencée par Marcel Duchamp, dont elle rédige <em>Vitrines à New York</em>, 1918<br />
Huile sur toile<br />
80 x 48 cm<br />
Paris, Fondation Albert Gleizes	une biographie imaginaire.

De retour en France après la première guerre mondiale, Juliette <em>Brooklyn St. George Hotel Piscine</em>, vers 1918<br />
Huile sur toile<br />
105 x 76 cm<br />
Paris, Fondation Albert GleizesRoche continue à peindre et à dessiner dans un style marqué à la fois <em>Danseurs</em>, vers 1918<br />
Gouache sur papier<br />
Paris, Fondation Albert Gleizespar sa fidélité à la palette nabie et par l’influence diffuse des mouvements d’avant-garde <em>Portrait de l'artiste à Serrières</em>, vers 1920<br />
Huile sur carton<br />
106 x 78 cm<br />
Paris, Fondation Albert Gleizesauxquels elle s’est frottée. Elle montre toujours une prédilection pour les natures mortes et <em>Bouquet</em>, vers 1925<br />
Huile sur contreplaqué<br />
74 x 60,5 cm<br />
Paris, Fondation Albert Gleizesles autoportraits, tout en se faisant l’observatrice quelque peu sarcastique de la vie moderne. <em>Terrasse à Scossa</em>, 1936<br />
Huile sur carton<br />
106 x 75 cm<br />
Paris, Fondation Albert Gleizes

Modèle à l'atelier, 1911
Huile sur toile
60 x 73,3 cm
Paris, Fondation Albert Gleizes

Serrières, 1911
Huile sur toile
31 x 90 cm
Paris, Fondation Albert Gleizes

Masques, vers 1912
Huile sur bois
22,9 x 30,5 cm
Paris, Fondation Albert Gleizes

Nature morte au hachoir, 1915
Huile et papier collé sur toile
53 x 43,5 cm
Paris, Fondation Albert Gleizes

Nature morte au porron, 1916
Huile sur toile
116 x 82 cm
Paris, Fondation Albert Gleizes

Sur les Ramblas, Barcelone, 1916
Huile sur carton
67,5 x 51,7 cm
Paris, Fondation Albert Gleizes

American picnic, 1917
Huile sur toile
217 x 374,5 cm
Paris, Fondation Albert Gleizes

Portrait de l'artiste à l'estampe japonaise, 1917
Huile sur toile
Dimensions inconnues
Non localisé

Vitrines à New York, 1918
Huile sur toile
80 x 48 cm
Paris, Fondation Albert Gleizes

Brooklyn St. George Hotel Piscine, vers 1918
Huile sur toile
105 x 76 cm
Paris, Fondation Albert Gleizes

Danseurs, vers 1918
Gouache sur papier
Paris, Fondation Albert Gleizes

Portrait de l'artiste à Serrières, vers 1920
Huile sur carton
106 x 78 cm
Paris, Fondation Albert Gleizes

Bouquet, vers 1925
Huile sur contreplaqué
74 x 60,5 cm
Paris, Fondation Albert Gleizes

Terrasse à Scossa, 1936
Huile sur carton
106 x 75 cm
Paris, Fondation Albert Gleizes